Histoire

22 novembre 2021

Le Kung Fu est un art martial chinois. Le temple Shaolin en est le plus souvent considéré comme le berceau. Selon la légende, Boddhidarma aurait enseigné cet art martial au Vème siècle aux moines du temple Shaolin, pour les aider à se défendre des brigands et des animaux sauvages. L’origine des arts martiaux chinois est donc attribuée à l’auto-défense, aux activités de la chasse, et à la formation militaire de l’ancienne Chine. Le combat au corps à corps et la pratique des armes traditionnelles (bâton, sabre, épée, lance, tri-bâton… etc) était primordiale pour la formation des combattants chinois. Le kung fu s’est peu à peu démocratisé et est devenu plus qu’une simple façon de se défendre. Sa pratique permet en effet d’améliorer sa condition physique, sa santé, son hygiène de vie, et son esprit par la pratique complémentaire du Tai Chi et du Qi Gong notamment.